Un rapport confidentiel étrille le projet de grand stade de Manuel Valls

Par

Le futur grand stade de la Fédération française de rugby est-il une folie financière ? Un rapport confidentiel de la Cour des comptes, consulté par Mediapart, révèle les graves dangers de ce projet à 600 millions d’euros. Sa construction est activement soutenue par Manuel Valls, alors que les magistrats estiment qu’elle fait courir un risque d’une « ampleur inédite » pour les finances d’une fédération sportive et pourrait entraîner les pouvoirs publics dans une « impasse dangereuse ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le stade le plus cher de l'histoire du sport français n'a pas fini de faire parler de lui. Depuis 2010, la Fédération française de rugby (FFR) ambitionne de construire à Ris-Orangis, dans l'Essonne, une nouvelle enceinte de 82 000 places, avec pelouse et toit rétractables, pour la bagatelle de 600 millions d'euros.