Covid-19: l’inspecteur du travail Anthony Smith finalement sanctionné

Par

Inspecteur du travail dans la Marne, il a été sanctionné d’une mutation d’office pour avoir refusé de retirer son référé contre un employeur en pleine épidémie. La mobilisation du monde du travail ne faiblit pas autour de ce cas emblématique de la gestion du virus en entreprise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Anthony Smith entend bien contester, devant le tribunal administratif, la sanction tombée vendredi 14 août. L’inspecteur du travail est muté d’office par sa hiérarchie, suite à une commission disciplinaire tenue fin juillet, malgré la vive polémique qui entoure cet énième conflit entre le ministère du travail et ses agents, d’une ampleur proche de celle provoquée par l’affaire Tefal.