En Isère, dans les bottes de la police de l’eau

Dans le département de l’Isère, une vingtaine d’agents sont chargés de réaliser les contrôles pendant les périodes de sécheresse. Arme à la ceinture, mais en privilégiant la prévention à la verbalisation.

Maïté Darnault et Mathieu Périsse (WeReport)

17 août 2022 à 12h23

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Département de l’Isère.–  C’est l’heure du déjeuner, les greens verdoyants sont progressivement désertés. Les golfeurs à la mise soignée migrent du parcours neuf trous au restaurant des lieux. Trois hommes en uniforme gris se présentent à l’accueil du golf. Hugues Chappellet, Jérôme Delorme et Sébastien Mollet sont des agents de l’Office français de la biodiversité (OFB), la police de l’environnement.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal