Balkany et ses chauffeurs: mélange des genres au soleil

Par

La justice s'intéresse aux chauffeurs de Patrick Balkany, maire et député de Levallois-Perret (UMP). Début octobre, les enquêteurs se sont déplacés en mairie, suspectant que certains d'entre eux aient travaillé au service de l'élu pendant ses vacances sur l'île de Saint-Martin. « Le maire a payé mon billet à titre personnel », assure l'un des bénéficiaires, retrouvé par Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la police municipale de Levallois-Perret, les initiés utilisent un nom de code pour parler de l’île de Saint-Martin : « SXM » (le sigle de l’aéroport). C’est sur ce joyau des Antilles que Patrick Balkany a emmené, pour ses vacances, certains agents municipaux qui lui servaient d’habitude de chauffeurs. Comme Mediapart l’a dévoilé en janvier dernier, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Nanterre sur ces pratiques du maire susceptibles de relever – si elles étaient avérées – de la prise illégale d’intérêts. L’élu UMP a-t-il embarqué ses chauffeurs sous les cocotiers aux frais de la collectivité ?