«Et si le mouvement social était en train de rebondir?»

Par

Mardi, une nouvelle journée d'actions «multiformes» est prévue contre la réforme des retraites. Les chercheurs Sophie Béroud et Karel Yon reviennent à chaud sur ce «mouvement de masse».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Spécialistes des mouvements sociaux et du syndicalisme, Sophie Béroud (maître de conférences de science politique à l'université Lumière Lyon-2) et Karel Yon (enseignant-chercheur à Lille-2) reviennent pour Mediapart sur le mouvement social contre les retraites. «Les syndicats ont subi un revers», mais «fait la démonstration de leur capacité à construire un mouvement de masse». Ils analysent le rôle ambigu de l'intersyndicale, la façon dont les états-majors ont joué l'opinion plutôt que le durcissement. Ils décryptent la richesse du mouvement sur le terrain, avec un recours accru aux blocages, la vraie nouveauté du conflit. Et font l'hypothèse que le mouvement, via Internet, est «déjà peut-être en train de rebondir».