Bayrou «ne partage pas le sentiment que nous sommes une société assiégée»

Par

L’ancien garde des Sceaux revient aux fondamentaux de la laïcité, telle que définie par la loi de 1905, et affiche son désaccord avec la position de Manuel Valls en la matière.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un entretien accordé au Parisien, François Bayrou, qui se dit « chrétien, croyant, pratiquant, et en même temps défenseur absolu de la laïcité », revient aux fondements de ce principe, tel que défini par la loi de 1905. Interrogé sur la position de Manuel Valls en la matière, et sur les accusations de « complicité » proférées par ce dernier, l’ancien garde des Sceaux répond :