Contrat russe: l’homme lige de Benalla, Vincent Crase, a été placé en garde à vue

L’ancien gendarme Vincent Crase, ex-responsable de la sécurité du parti LREM, a été interpellé et placé en garde à vue, mardi 17 décembre, dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet national financier (PNF) sur les contrats russes de la galaxie Benalla.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’affaire des contrats russes rebondit, un an après les premières révélations de Mediapart. L’homme lige d’Alexandre Benalla, l’ex-gendarme Vincent Crase, qui fut responsable de la sécurité du parti LREM et a travaillé épisodiquement à l’Élysée, a été interpellé et placé en garde à vue, mardi 17 décembre, dans le cadre d’une enquête ouverte pour « corruption » et « fraude fiscale » par le parquet national financier (PNF), a appris Mediapart, confirmant une information du quotidien Paris-Normandie.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal