Les journalistes de France 3 Provence-Alpes s’opposent à la présence de Franz-Olivier Giesbert sur leurs plateaux

Par

Dans une déclaration commune, les syndicats SNJ, Sud et CGT affirment qu’au nom de leur « devoir de neutralité », ils s’opposent à la présence du directeur de La Provence sur leurs plateaux à la veille des municipales. « Il en va de notre image et de la garantie de notre impartialité dans le traitement de l’information », disent-ils.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans une déclaration commune, les syndicats SNJ, Sud et CGT de France 3 Provence-Alpes affirment qu’au nom de leur « devoir de neutralité », ils s’opposent à la présence du directeur de La Provence à la veille des municipales, en faisant valoir que c’est la position d’une « large majorité de la rédaction ».