Pour les députés non réélus, une allocation chômage est prévue

Pour les députés battus, une allocation de retour à l'emploi est prévue, susceptible d'être versée pendant trois ans à des conditions avantageuses. Mediapart a identifié les derniers députés à en avoir bénéficié. Et plusieurs sénateurs.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Au lendemain des élections, nombre de députés se retrouvent sur le carreau. Comment ces sortants vont-ils gagner leur vie ? Si les fonctionnaires s'apprêtent à reprendre leur ancienne activité, cela peut s’avérer un peu plus compliqué pour les élus qui viennent du privé. L’Assemblée nationale a donc prévu depuis 1982 une soupape de sécurité. Les parlementaires ne relevant pas du régime de Pôle emploi, ils peuvent toucher une prestation spécifique : l’AARE (Allocation d’aide au retour à l’emploi).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal