PARIS (Reuters) - Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a reconnu dimanche une "déroute (...) sans appel" du PS et annoncé qu'il démissionnait, après l'annonce des premiers résultats du second tour des législatives.