Jean-Luc Mélenchon défie la justice

Par

Le leader de La France insoumise et cinq de ses cadres comparaissent jeudi et vendredi devant le tribunal correctionnel de Bobigny, accusés de rébellion et d’intimidation sur des policiers et un magistrat lors des perquisitions au siège du parti, en octobre 2018. Depuis cette date, Jean-Luc Mélenchon n’a cessé de mettre en cause la justice et les magistrats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur le papier, ils risquent une peine maximum de dix ans de prison, 150 000 euros d’amende et une privation temporaire des droits civiques. Jean-Luc Mélenchon, Bernard Pignerol, Bastien Lachaud, Alexis Corbière, Manuel Bompard et Muriel Rozenfeld comparaissent, jeudi 19 et vendredi 20 septembre, devant le tribunal correctionnel de Bobigny.