Au Cap d’Agde, le Rassemblement national plastronne

Le parti d’extrême droite, qui tenait ce week-end ses journées parlementaires dans l’Hérault, estime que l’élection de 89 députés a ouvert « un nouveau chapitre » qui devrait, selon lui, se conclure logiquement par son arrivée au pouvoir en 2027.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Agde (Hérault).– Le soleil tape sur le grand terre-plein de béton devant le palais des congrès de la station balnéaire du Cap d’Agde, qui accueille pour trois jours les journées parlementaires du Rassemblement national (RN). Trois jours de formation interne, mais aussi de communication politique, conclus par le discours de rentrée de sa cheffe de file, Marine Le Pen, présidente du groupe de 89 député·es de cette nouvelle législature. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal