La double billetterie, machine à cash de la fédération de rugby

Par

C’est une billetterie parallèle qui va tourner à plein régime lors des matchs de l’équipe de France de rugby face à l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ces deux prochains week-ends au Stade de France. Mediapart révèle comment des milliers de places échappent au marché officiel pour alimenter des réseaux frauduleux de hauts dirigeants du rugby français. Parmi eux, Bernard Godet, vice-président de la FFR justement chargé du contrôle de la billetterie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un petit secret que le monde de l’Ovalie, longtemps habitué aux arrangements entre amis, aurait bien voulu garder pour lui, dans le respect des fameuses « valeurs du rugby ». À la veille du deuxième test match d’automne qui va opposer samedi le XV de France à l'Australie, devant 80 000 spectateurs, Mediapart révèle, sur la base de documents et témoignages accablants, comment des milliers de tickets échappent à la billetterie officielle, pour alimenter des circuits de revente frauduleux.