Raconter le travail tel qu’il est pour changer le monde tel qu’il va

Par

Une flopée de livres-témoignages, plus ou moins confidentiels, ainsi que des bandes dessinées, cherchent à raconter le travail, dans le but avoué de le transformer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À quoi bon raconter le travail ? Que dire que nous ne savons pas déjà ? L’infirmière soigne, le comptable calcule, le cuisinier cuisine, et après ? C’est pourtant l’ambition de plusieurs petits ouvrages, qui fleurissent depuis deux ans et choisissent de « raconter la vie », à l’instar de la collection dirigée par Pierre Rosanvallon (voir à ce sujet l’article de Joseph Confavreux en 2014). Un homme à la crèche, un ouvrier d’abattoir, un chercheur, des esthéticiennes, un gardien d’immeuble, une juge…