Comptage des manifestants: une vingtaine de médias cherche à produire un «chiffre indépendant»

Par

Face aux écarts de chiffres, plusieurs rédactions, dont Mediapart, discutent et testent un dispositif permettant de fournir leur propre évaluation des défilés syndicaux, associatifs ou politiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comptage des manifestants, année zéro. Depuis sa création, Mediapart ne s’est jamais satisfait des chiffres des mobilisations sociales, tels qu'ils sont estimés par la police comme par les organisateurs. Le 12 octobre 2010, lors du premier mouvement social de l’histoire de notre journal, contre la réforme des retraites du gouvernement Fillon, notre rédaction avait déjà décidé de s’atteler au décompte. À l’aide de compteurs manuels semblables à ceux utilisés par les hôtesses de l’air et stewards (également appelés “clic-clic”). À l’époque, malgré mille précautions, nous avions choqué une partie de nos lecteurs en publiant « le chiffre qui fâche », moins de manifestants que la police elle-même ! Malgré de nombreux biais alors naturellement confessés (et à nouveau détaillés dans un second article, ici), il n’en restait pas moins une évidence, que rappelait en guise de conclusion l’auteur de notre article d’alors, Mathieu Magnaudeix :