JO Paris 2024: «Les travaux ne sont pas confinés!»

Par

Environ 150 personnes ont manifesté mardi pour dénoncer des projets connexes aux JO de 2024 qui pourraient avoir des conséquences désastreuses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur le parvis de la mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), au nord de Paris, des manifestants se rassemblent sous un ciel gris d’automne. Malgré le confinement, ces militants se réunissent, mardi 17 novembre après-midi, pour dénoncer les menaces que font peser les chantiers en lien avec les Jeux olympiques de Paris 2024 sur le territoire du département. Des pancartes colorées aux slogans accusateurs « La misère est olympique » ou drôles « Don’t you know that your toxic », en référence au hit de Britney Spears, s’élèvent au-dessus de la foule.