Séparatisme: ce que prévoit le projet de loi

Dans sa version actuelle, le texte compte 57 articles et a été transmis au Conseil d’État pour avis. Il doit être présenté en conseil des ministres le 9 décembre. Voici ce qu’il veut changer. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La focalisation d’Emmanuel Macron sur « le séparatisme », défini comme une forme exacerbée de communautarisme musulman depuis son discours de Mulhouse, trouve en cette fin d’année sa traduction législative.