La police au quotidien: notre dossier

Des adolescents parisiens dénoncent de graves abus lors de contrôles à répétition

Papiers jetés au sol, propos racistes, palpations abusives visant les parties génitales, téléphones portables fouillés ou détruits... : plusieurs jeunes du XIIe arrondissement de Paris disent subir un harcèlement policier. Dix-huit d'entre eux ont déposé plainte contre X jeudi 17 décembre 2015. Une enquête est ouverte.

Louise Fessard

18 décembre 2015 à 11h54

La lecture des articles est réservée aux abonné·e·s. Se connecter

Ils les appellent les « Tigres » à cause de l’écusson que ces policiers portent sur leur tenue. Le rôle de ces Brigades de soutien des quartiers (BSQ) est, selon un document de la préfecture de police de Paris, de « contrôler les individus regroupés en nombre sur la voie publique, de mener des opérations de sécurisation sur la voie publique et dans les halls d’immeuble ». Dans le quartier Reuilly-Montgallet, une cité au cœur du XIIe arrondissement de Paris, dix-huit habitants, âgés de 14 à 23 ans, ont décidé de dénoncer les abus dont ils se disent victimes de la part d’une dizaine de policiers de cette brigade à l’occasion de contrôles d’identité à répétition. Accompagnés dans leur démarche par plusieurs associations, ces jeunes ont déposé plainte contre X le 17 décembre 2015 devant le procureur de la République de Paris pour violences volontaires aggravées, agression sexuelle aggravée, arrestation arbitraire, séquestration, destruction de biens, discrimination et abus d’autorité. Une enquête préliminaire a été ouverte dès le 18 décembre par le parquet de Paris et confiée à l'IGPN, annonce France Inter.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À ne pas manquer

Médias — Enquête
Vincent Bolloré lorgne « Le Figaro »
Après avoir conquis Canal+, CNews, Europe 1, « Paris Match » ou encore « Le Journal du dimanche », Vincent Bolloré a engagé, d’après nos informations, des négociations pour prendre le contrôle du « Figaro ». Au risque de relancer les polémiques sur la concentration des médias au profit des puissances d’argent.
par Laurent Mauduit
Droite — Enquête
Guillaume Peltier met l’argent public au service de sa petite entreprise politique
Le député Guillaume Peltier, figure des Républicains qui flirte avec l’extrême droite, a organisé tout un système pour servir son destin personnel, qu’il imagine présidentiel. Mais d'après notre enquête, son projet se construit avec des moyens publics. Et certains de ses plus grands donateurs obtiennent des avantages douteux.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Dossier. Violences sexuelles : la justice en question — Enquête
Le Conseil d’État secoué par plusieurs affaires de violences sexuelles
L’institution a été confrontée à un magistrat accusé de propos et gestes déplacés. Elle doit se défendre d’avoir manqué à ses obligations d’employeur dans un autre cas, et promet un vaste plan de formation.
par Lénaïg Bredoux
Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français — Entretien
Nouvelle-Calédonie : « Une volonté de l’État de pousser à la violence »
Alors que l’État vient de confirmer la date du 12 décembre pour la tenue du référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dont les indépendantistes avaient demandé le report en raison de la situation sanitaire, entretien avec Laurie Humuni, membre du bureau politique du FLNKS.
par Joseph Confavreux

Nos émissions