Dans cinq ans, une hausse du chômage à cause de la taxe carbone?

Par
L'instauration de la taxe carbone annonce-t-elle une future hausse du chômage, véritable cadeau empoisonné du new deal écologique? C'est ce que laissent craindre des travaux de l'Organisation internationale du travail (OIT): dans le pire des cas, le renchérissement du prix du CO2 pourrait se traduire par une hausse de 4% des demandes d'emplois dans les cinq à dix prochaines années en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le coût de la transition vers une économie moins polluante est-il sous-estimé? Alors que le gouvernement doit présenter, mercredi 20 janvier, ses pistes pour relancer la taxe carbone censurée en décembre 2009 par le conseil constitutionnel, la question des effets de la fiscalité écologique sur la croissance et l'emploi est de nouveau posée. L'année 2010 s'ouvre sur de sombres perspectives sociales, avec un million de chômeurs en fin de droit en 2010 dont 600.000 pourraient se retrouver sans indemnités.