En Ile-de-France, la diversité n'est pas la bienvenue sur les listes UMP

Par
L'UMP a affirmé, mardi 19 janvier, que ses listes pour les régionales en Ile-de-France seront composées d'«au moins un représentant de la diversité dans les 10premières places de chaque département». Selon nos informations, seuls trois des huit départements franciliens (Hauts-de-Seine, Yvelines, Seine-et-Marne) respecteraient pour l'instant cet engagement...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A dix jours de son conseil national, qui révélera, le 30 janvier, les listes complètes pour les régionales, l'UMP se félicite de son «élan en faveur de la diversité». Mardi 19 janvier, Dominique Paillé, porte-parole du mouvement et secrétaire national de l'UMP à la diversité, a assuré qu'«à résultats électoraux comparables à ceux de 2004 le nombre des représentants élus de la diversité serait multiplié par 8».