A l'Assemblée, la motion de censure de la droite est rejetée

Par

La motion de censure de l'UMP n'a recueilli que 234 voix au lieu des 289 requises. Des députés du Front de gauche ont rejoint la droite pour sanctionner la politique menée par le gouvernement. La loi Macron passera maintenant devant le Sénat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était un scrutin sans suspense, mais non sans surprises. Comme ils l’avaient annoncé dans un billet de blog sur Mediapart, six députés du Front de gauche ainsi que la députée Nouvelle Donne, apparentée EELV, Isabelle Attard ont voté pour la motion de censure proposée par l’UMP et l’UDI, tout en se distinguant de la démarche de la droite. Le texte de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques est de fait adopté par l'Assemblée. Les résultats, député par député sont disponibles ici