Notre dossier: la loi Macron

Une loi pour débloquer la croissance ou un «digest» de vieilles idées libérales?

Querelles du dimanche à la CFDT

Par

Les syndicats, comme les partis politiques, ont leurs guerres intestines, d'autant plus sanglantes que l'on est « en famille ». Illustration avec le conflit qui oppose les syndiqués du commerce CFDT à Paris et leur confédération, dirigée par Laurent Berger. En toile de fond, des positions plus ou moins tranchées sur le travail du dimanche.

Gérard Filoche : « Tôt ou tard vous aurez une explosion sociale »

Par
Emission dans l'article Emission dans l'article

« Les 1er Mai, ils ont toujours eu des hauts et des bas depuis un siècle, mais le 1er Mai sera toujours là et vous verrez, tôt ou tard vous aurez une explosion sociale. » Gérard Filoche est l’invité d’Objections cette semaine. À un mois du congrès du PS, il pense que son parti fait face à « un enjeu historique ».

«Espace de travail»: que reste-t-il du droit social?

Alors que l’actuel ministre du travail vient de transmettre son projet de réforme du dialogue social aux partenaires sociaux, Mediapart inaugure une nouvelle collection vidéo consacrée au monde du travail en compagnie de l’ancien ministre Jean Auroux. 

Valls à Matignon : l’année de la pensée magique

Par
François Hollande et Manuel Valls © Reuters François Hollande et Manuel Valls © Reuters

L’action du gouvernement se donne à lire, non plus comme la rencontre raisonnée d’une délibération collective, mais comme une forme de pensée magique, tout entière vouée à convoquer par incantations l’unité de la gauche, l’inversion de la courbe du chômage, le retour de la croissance « aimée »… La vie politique de ce quinquennat se dévoile comme une gestion stratégique des attentes non satisfaites.

Le gouvernement accélère le «déverrouillage» du CDI

Par

Valls veut favoriser «l'emploi, l'emploi, l'emploi». La recette: rogner le droit du travail pour accroître la compétitivité des entreprises. Des mesures proches de celles proposées par le Medef et par Jean Tirole, prix Nobel d'économie. Elles seront débattues vendredi à la conférence sociale pour l'emploi. 

A l'Assemblée, la motion de censure de la droite est rejetée

Par

La motion de censure de l'UMP n'a recueilli que 234 voix au lieu des 289 requises. Des députés du Front de gauche ont rejoint la droite pour sanctionner la politique menée par le gouvernement. La loi Macron passera maintenant devant le Sénat.

Loi Macron : des députés UMP et UDI dénoncent un « gâchis »

Par

Une petite poignée de députés de l'opposition, satisfaits du travail « constructif » effectué sur la loi Macron, s'apprêtaient à voter le texte. C'est finalement une motion de censure qu'ils vont approuver ce jeudi. Las des éternelles « postures droite/gauche », ils déplorent le retour brutal de la « politique politicienne ».

Loi Macron: un bras de fer avec Hamon a fait capoter l'accord

Par

La mécanique de co-construction législative s'est grippée dans la dernière ligne droite des débats. La position de Benoît Hamon sur le travail du dimanche a été un des éléments déclencheurs. 

Le 49-3, ce « déni de démocratie »

Par

Rarement un gouvernement de gauche a utilisé le « 49-3 » pour forcer la main de sa majorité. François Hollande lui-même a qualifié cette procédure, qui permet à l'exécutif de passer en force à l'Assemblée nationale, de « déni de démocratie ». Mais c'était en 2006.

«L’esprit du 11-Janvier», vraiment ?

Par
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et le premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale ce mardi. © Reuters Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et le premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale ce mardi. © Reuters

Le recours au 49-3 est le symbole politique de l’autoritarisme des faibles. Depuis les attentats de Paris, le pouvoir veut croire en « un esprit du 11-Janvier ». Il s'agit d'une fuite en avant solitaire, dans laquelle l'état de « guerre contre le terrorisme » permet de faire taire toute interrogation.

«Le gouvernement fera tout pour que cette loi passe»

Par

Après deux jours de conflit entre les députés frondeurs et le gouvernement, l'exécutif a choisi la voie de l'article 49-3 pour éviter tout risque de vote contre la loi Macron. Un conseil des ministres a été convoqué en urgence à l’Élysée dans l'après-midi. Les dissensions au sein du PS témoignent d'une profonde crise à gauche.

Loi Macron: ce qu'il en reste au terme d'un mois de débats

Par

La loi Macron fut un marathon de près de 300 articles et le baptême législatif du ministre de l'économie. Ce week-end, Emmanuel Macron a essuyé les tirs de barrage des frondeurs. Retour sur les principaux changements apportés par cette loi.

Le travail le dimanche servira d'abord les intérêts des grandes enseignes

Par

L’ouverture des magasins le dimanche devrait créer des milliers d’emplois, affirme le gouvernement. Pourtant, le travail le dimanche se révèle n'être ni rentable ni créateur d’emplois. Il favorise en revanche les grands groupes contre les petits commerces. Décryptage de cette mesure et de ses enjeux cachés. Chiffres à l’appui.  

Avec la loi Macron, la mise en pièces du droit du travail se poursuit

Par et

La dernière semaine de débats sur la loi Macron va porter sur le droit du travail. Alors que le débat sur le travail du dimanche risque d’accaparer les députés, les derniers articles introduisent des changements sur le code du travail qui menacent plusieurs acquis sociaux.

Macron abandonne son projet sur le «secret des affaires»

Par

L'amendement sur le « secret des affaires » n'aura pas tenu une semaine. Face la mobilisation des journalistes, à l'origine notamment d'une pétition ayant recueilli plus de 13 000 signatures, François Hollande  s'est rallié à  la position d'Emmanuel Macron , favorable au retrait du texte.

L'assemblée nationale vote l'omerta sur les entreprises

Par

Les députés de la majorité ont voté lundi un nouveau délit : celui de la violation du secret des affaires. Défini au bon vouloir de chaque entreprise, celui-ci impose le mutisme aux salariés et à la presse. A défaut de dépénalisation des affaires, le monde économique a au moins obtenu le silence sur ses pratiques. Un texte liberticide.

Secret des affaires : « La France fait pire que l'Europe »

Par

Pour le député européen écologiste Pascal Durand, le projet de directive européenne sur le secret des affaires est « indissociable » du traité transatlantique. Le texte français inclus dans le projet de loi Macron lui paraît encore plus dangereux car il institue des sanctions pénales. 

Macron trébuche sur la baisse des tarifs des notaires

Par

En revenant sur la baisse de tarifs des professions réglementées, Emmanuel Macron a abandonné une partie de son projet de loi, déjà défendue par son prédécesseur Arnaud Montebourg. Le ministre de l'économie a jugé qu'il s'était trompé. Le nouveau mécanisme qu'il propose reste relativement abscons.

Loi Macron : l'UMP soigne ses professions réglementées

Par et

La loi Macron ne sera peut-être pas « la loi du siècle », elle n'en demeure pas moins un enjeu majeur pour la droite. Grâce aux professions réglementées, l'UMP a trouvé un argument en or pour justifier de voter contre un texte qu'elle a pourtant inspiré. Faute de faire entendre sa propre voix, l'opposition prête une oreille attentive aux sirènes des lobbys.

Macron et son projet fourre-tout passent une première étape

Par
 © Yannick Sanchez © Yannick Sanchez

Après une semaine et 82 heures de débat, le vaste projet de loi Macron a franchi les obstacles du travail en commission spéciale. Professions réglementées, réforme du permis de conduire, travail dominical, secret des affaires, possibilité de modifier le code de l'environnement par ordonnance... Retour sur les principaux articles.

Pierre Joxe: «Je suis éberlué par cette politique qui va contre notre histoire»

Par et Frédéric Bonnaud
Pierre Joxe lors de notre émission Pierre Joxe lors de notre émission

Dans un entretien à Mediapart, Pierre Joxe, plusieurs fois ministre de Mitterrand et grande figure socialiste, n'a pas de mots assez durs pour dénoncer le gouvernement et le projet de loi dit Macron, une entreprise de « déconstruction du droit social ».

Loi Macron : le grand fourre-tout censé amadouer Bruxelles

Par

Jusqu’au dernier moment, le projet de loi sur « la croissance et l’activité » a changé. Des socialistes dénoncent un texte « sans aucune cohérence ». Face à la colère montante de la majorité, Manuel Valls a appuyé son ministre lors de la présentation du texte. Un texte censé convaincre la commission européenne de la volonté de réforme de la France. Revue des mesures phares.

Dans la foulée de l'ANI, la loi Macron veut faciliter les licenciements collectifs

Par Pierre-Yves Bulteau et Mathilde Goanec

Un article du projet de loi Macron est passé inaperçu. Il concerne les licenciements collectifs et vise à assouplir encore les procédures issues de l’Accord national interprofessionnel. Ce dernier devait favoriser la négociation entre patrons et salariés au sein de l'entreprise. Un premier bilan fait apparaître que son application se fait au bénéfice des employeurs.

En direct de Mediapart : le travail en miettes

Par
Vidéo accessible dans l'article. Vidéo accessible dans l'article.

La loi Macron, les 35 heures, l'ANI, le taux écrasant de CDD, le travail intérimaire, le taux de chômage très élevé, le code du travail raboté de toute part, la justice prud'homale attaquée, la faiblesse des syndicats... Mediapart a fait le point avec ses invités, chercheurs comme acteurs de ces luttes.

Macron et les chômeurs : comme un air de Grenoble

Par

À sa manière, Emmanuel Macron vient de prononcer un discours de Grenoble. Il a promis d’en finir avec un ennemi public protégé par un « tabou ». Nicolas Sarkozy avait désigné les étrangers, sous la figure du Rom. Macron s’est attaqué aux chômeurs, au nom des déficits.

Emmanuel Macron, le renard et le poulailler

Par

« C’est un échec », vient de reconnaître Emmanuel Macron, le ministre de l’économie, à propos du pacte de responsabilité, et cette phrase est singulière. Elle veut dire que le cœur même de la politique de François Hollande, son fameux « cap », serait en fait une voie de garage.

Rythm & News n° 3 : Macronscope et domaine public

Par

La Parisienne Libérée chante le domaine public, ses charmes méconnus et ses enjeux numériques. Elle observe à la loupe les pénibles homélies d'Emmanuel Macron, remixe le 20 h de Manuel Valls et part à la rencontre d'une utopie réalisée : la maison des Thermopyles. Chronique long format.

« Les 35 heures, c'est un pacte de responsabilité qui a réussi »

Par

Les 35 heures, horreur économique pour la droite, sont aussi décriées par une partie du PS qui n'assume plus LA réforme des années Jospin. La députée socialiste Barbara Romagnan, auteure d'un rapport parlementaire, plaide, elle, pour une nouvelle réduction du temps de travail.

Emmanuel Macron, symbole de la dérive libérale de l'exécutif

Par et

Arnaud Montebourg remplacé par Emmanuel Macron au ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique: c'est le grand symbole du remaniement.

Emmanuel Macron: la gauche classique est une «étoile morte»

Par

Le nouveau ministre de l’économie, ancien conseiller de Hollande, est un ardent défenseur d’une rénovation profonde des théories de la gauche. «L’idéologie de gauche classique ne permet pas de penser le réel tel qu’il est», estime-t-il. Verbatim d'un entretien réalisé il y a un an.

MediaPorte : « T'inquiète pas Manu (Macron) »

Par
Vidéo dans l'article Vidéo dans l'article

Didier Porte a regardé l'interview du ministre des finances par Claire Chazal, sur TF1, et a été séduit par ses appels à la liberté.

Tous les articles