Loi sur le travail: le 49-3 pour assommer la majorité

Par

Manuel Valls innove : avant même que le projet de loi sur la réforme du code du travail ne soit présenté en conseil des ministres, il invente le 49-3 préventif pour faire taire sa majorité. Plus la bête parlementaire regimbe, plus il faut l'assommer tôt. Il n'est pas dit que l'exercice réussisse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Êtes-vous prête à utiliser le 49-3 si cela s’avère nécessaire ? » « Avec le premier ministre, nous voulons convaincre les parlementaires de l’ambition de ce projet de loi. Mais nous prendrons nos responsabilités. » En une phrase en fin d’un entretien au quotidien économique Les Échos jeudi 18 février, la ministre du travail Myriam El Khomri a rallumé le feu dans la majorité. Tout le monde a vite compris : le gouvernement n’exclut pas de passer en force sur le projet de loi de réforme du travail, en activant l’article 49-3 de la Constitution qui permet de faire adopter un texte par vote bloqué. Comme il l’a fait trois fois début 2015, à chaque passage de la contestée loi Macron à l’Assemblée nationale.