49-3 : le Parlement écrabouillé

Par

Le gouvernement a une nouvelle fois dégainé le 49-3 pour faire adopter la loi Macron. Il semble décidé à y recourir dès qu’une difficulté avec la majorité se posera. L'exécutif pense en faire une preuve de son volontarisme politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Manuel Valls s’est offert une belle journée. Le genre de « séquence politique » dont le premier ministre, grand communicant, raffole. Avec toutes les figures imposées que ce genre réclame : la gravité, l’autorité, une once de brutalité, le déballage de testostérone qui va avec, et le plateau du 20 heures de TF1 pour terminer en fanfare. Ce soir, Manuel Valls allumera peut-être un cigare pour fêter ça.