PMA pour les lesbiennes: le Comité d’éthique ne donnera pas d’avis avant « fin 2015 »

Par

Le Comité d’éthique, saisi par François Hollande en janvier 2013, avait prévu de donner son avis sur l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (AMP, ou PMA) aux lesbiennes en 2014, puis début 2015. Il repousse encore sa décision. Le gouvernement n’est de toute façon pas pressé : il a enterré la mesure depuis longtemps.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans les prochains jours, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), sollicité par le gouvernement, devrait donner son avis sur le don du sang par les hommes homosexuels. À cause d’un taux de contamination élevé au VIH, cela leur est interdit. Pour éviter toute « exclusion », le gouvernement y est désormais favorable, sous certaines conditions : la ministre des affaires sociales Marisol Touraine l’a annoncé le 17 mars, lors de l’examen en commission à l’Assemblée nationale du projet de loi de santé.