Campagne de vaccination: l’AstraZeneca repart, des doutes subsistent

Par

L’Agence européenne des médicaments juge les bénéfices du produit supérieurs aux risques. Mais elle ne peut exclure un lien possible entre le sérum et la survenue de rares cas graves de thromboses, touchant majoritairement des femmes de moins de 55 ans. La Haute Autorité de santé recommande donc la reprise de la campagne de vaccination à l’AstraZeneca, mais seulement pour les plus âgés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 est « sûr et efficace ». Emer Cooke, directrice exécutive de l’Agence européenne des médicaments (AEM), l’a répété. Elle se veut rassurante : il « n’est pas associé à une augmentation du risque global d’événements thromboemboliques ou de caillots sanguins ». Les bénéfices d’éviter le Covid-19 l’emportent sur les risques d’effets secondaires comme la survenue de thromboses, qui peuvent aussi arriver en cas d’infection au Sars-CoV-2. Le Covid-19 tue toujours près de 2 000 Français par semaine.