Masques chinois KN95: un collectif d’infirmiers porte plainte

Par Raphaël Godechot

D’après nos informations, le Collectif Inter-Blocs a déposé plainte « contre X pouvant être monsieur Jerôme Salomon », au motif que des masques KN95, certifiés aux normes chinoises et qu’il juge inadéquats, ont été fournis à des soignants au lieu de FFP2.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si les vaccins occupent maintenant l’essentiel du débat public, les soignants n’oublient pas la gestion hasardeuse des masques par le gouvernement. D’après nos informations, le Collectif Inter-Blocs (CIB), constitué d’infirmiers de bloc opératoire notamment, a récemment déposé plainte « contre X pouvant être Monsieur Jerôme Salomon, directeur général de la santé », au motif que des masques de protection qu’il juge inadéquats, les KN95, leur auraient été délibérément fournis, au lieu de FFP2. Dans leur viseur également : des directions hospitalières.