Roms: relaxe du riverain «nettoyeur» de la place de la République

Par

Un soir de janvier 2014, à Paris, un homme a déversé un produit pour « nettoyer » le trottoir sur lequel était installé un couple de Roms près de la place de la République. Ce fait est avéré, mais le voisin malveillant, poursuivi, a été relaxé car le tribunal doute de la nature « corrosive » du liquide utilisé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Poursuivi pour avoir aspergé d'un produit corrosif le matelas d’un couple de Roms vivant près de la place de la République à Paris, l’homme, propriétaire d’un appartement dans le quartier, a été relaxé le 19 mai 2014. « En l’état des investigations », il n’est pas établi qu'un « liquide corrosif » a été utilisé, a avancé le tribunal correctionnel de Paris pour motiver son jugement. À l’audience, qui s’est tenue le 7 avril, le prévenu n'a pourtant pas nié les faits. Il a reconnu avoir versé un produit en présence des personnes assises à ses pieds pour « nettoyer le trottoir ». « J’ai utilisé un mélange d’eau de javel et de savon noir », a-t-il même admis. Lors d’une perquisition à son domicile, une bouteille de savon noir de marque Saint-Marc a été retrouvée.