Faire le pari de la société contre la politique du pire

Par

Plutôt le Rassemblement national que le mouvement social ! Après les avoir violemment réprimés, Emmanuel Macron entend congédier les « gilets jaunes » par la promotion électorale de l’extrême droite en seul adversaire de sa politique. Cette politique du pire est un hommage paradoxal à la nouveauté démocratique et sociale du mouvement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pierre Mendès France, dont le relatif libéralisme économique s’accompagnait d’un fort libéralisme politique, refusant toute réduction de la volonté populaire au pouvoir d’un seul, s’inquiétait de l’avènement durable de cette « tyrannie douce » qu’évoquait avec prescience Alexis de Tocqueville, celle où « les citoyens sortent un moment de la dépendance pour indiquer leur maître, et y retourner ».