Comme un soulagement. La droite qui espérait, il y a un mois encore, obtenir la majorité absolue, en était presque, ce dimanche soir, à se réjouir de voir élire un peu plus d’une centaine de députés à l’Assemblée nationale. Il est vrai que la droite LR-UDI a plutôt mieux résisté qu’annoncé à la vague LREM. « La campagne intense que nous avons menée, circonscription par circonscription, a permis ce soir la constitution d’un groupe suffisamment important pour faire valoir nos convictions, pour défendre nos valeurs », a déclaré à peine les résultats connus, François Baroin.
Pour le chef de file de la droite, ces députés « porteront la responsabilité essentielle d'incarner la première force d'opposition sur les bancs de l'Assemblée nationale », puisque le groupe LR-UDI avec 130 sièges sera, de très loin, le groupe le plus important face à LREM.