A Paris, Anne Hidalgo à l’heure des choix

Par

La démission brutale de Bruno Julliard affaiblit une majorité déjà mal en point. Mais les partenaires d’Anne Hidalgo, qui faisait encore récemment figure de recours du PS post-Hollande, espèrent que ce départ clarifiera la ligne politique de la maire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et si finalement le départ de son adjoint était une bonne nouvelle pour Anne Hidalgo ? À première vue, la démission médiatique de Bruno Julliard, assortie de propos violents à l'endroit de la maire de Paris, est une catastrophe pour la socialiste, déjà fragilisée par l'échec du nouveau Vélib', la saleté des rues de la capitale ou les divisions de ses anciens amis. Mais à gauche, certains espèrent que la rupture avec l'ancien président de l'Unef permettra la clarification politique qu'ils attendent.