Faire grève pour le climat? Tous les syndicats n’osent pas franchir le pas

Par et

Deux syndicats interprofessionnels, la CGT et Solidaires, ont déposé des préavis de grève à l’occasion de la mobilisation pour le climat, ce vendredi. Une telle décision marque un tournant dans l’imbrication entre lutte sociale et climatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’alliance n’est pas toujours allée de soi. Affairés à défendre l’emploi, notamment dans une industrie en berne, les principales centrales syndicales françaises ont longtemps snobé la question écologique, considérant que l’urgence était ailleurs. Même si ces dernières années quelques signaux étaient au vert (notamment avec l’implication des syndicats dans la COP 21 à Paris en 2015), l’irruption des « gilets jaunes » l’hiver dernier a donné un coup d’accélérateur à une mue jusque-là tranquille