Les premières découvertes des perquisitions Mélenchon

Par , et

Deux surprises ont émané des perquisitions dans l’enquête sur le financement de La France insoumise. La première est la proximité de Jean-Luc Mélenchon et de la communicante Sophia Chikirou, au cœur des investigations, qui se trouvait au domicile de l’ancien candidat mardi matin à l’aube. La seconde est la découverte de plus de 12 000 euros en liquide au domicile d’un des plus anciens proches du leader insoumis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La vague de perquisitions menées, mardi 16 octobre, au domicile de Jean-Luc Mélenchon, chez plusieurs de ses proches ainsi qu’au siège de son parti, La France insoumise, a permis aux policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) de faire de surprenantes découvertes, selon des informations recueillies par Mediapart.