En Vendée, la «ZAD de la Dune» veut balancer le port de Brétignolles-sur-Mer

Par PIERRE-YVES BULTEAU

Après seize années et quatre préfets, l’État a délivré cet été une déclaration d’utilité publique au projet de construction d’un port de plaisance sur cette commune du littoral atlantique. Une décision surprise qui a remobilisé ses opposants, installés depuis quinze jours sur une ZAD, et venus manifester en nombre, ce samedi, à La Roche-sur-Yon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Brétignolles-sur-Mer (Vendée), correspondance.– Un quart d’heure auparavant, il était dégoûté, Alain. Il était à crier « À la préfecture ! » avec une poignée des ses compagnons de lutte. Venu de Saint-Nazaire apporter son soutien à la « ZAD de la Dune », le militant n’en revient pas. « À Saint-Naz’ ou Nantes, on se serait fait gazer avant même d’avoir pu avancer. Au lieu de cela, ici, le commissaire tape la causette avec les opposants. »