FO condamné aux prud’hommes

Par

Le syndicat Force ouvrière a été condamné le 16 novembre 2018 aux prud’hommes à plus de 100 000 euros pour avoir imposé le statut d’autoentrepreneur à l’un de ses militants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques jours avant l’élection du nouveau patron de FO, le syndicat FO a été condamné le 16 novembre 2018 aux prud’hommes pour avoir imposé depuis 2008 le statut d’autoentrepreneur à l’un de ses militants. La Confédération a été condamnée à verser à l’un de ses anciens employés, Bernard Baillard, 65 ans, un ancien policier devenu formateur au sein du centre de formation de la centrale, plus de 100 000 euros de rappels de salaires, dommages et intérêts inclus. Son statut d’autoentrepreneur a été requalifié en contrat de travail et son départ forcé à la suite d’un accident du travail, en licenciement sans cause réelle et sérieuse.