Les contrats douteux de l’AS Monaco

Par et Michel Henry

Pour contourner des règles de la Ligue de football professionnel, l’AS Monaco a multiplié les contrats secrets « sous seing privé » avec des agents, des joueurs. Vrai-faux match amical, commissions versées sous couvert d’accords de détection de talents : révélations sur les coups tordus d’un club déjà visé par une procédure de contrôle des instances du football français, à la suite de notre enquête Football Leaks sur les joueurs mineurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les ennuis ne font peut-être que commencer pour l’AS Monaco. Mal en point en championnat, le club de la principauté, dont le président vient d’être mis en examen pour corruption (nos révélations ici), est aussi visé par une enquête des instances du football français. La Ligue (LFP) et la Fédération (FFF) ont annoncé, mardi 13 novembre, l’ouverture d’une procédure de contrôle, quelques heures à peine après la publication de notre enquête sur le jeu trouble de l’ASM dans le recrutement de joueurs mineurs.