Je t’embauche, je te gâte, je t’invite: révélations sur l’inculpation de Rybolovlev

Par et Michel Henry

En prenant les manettes de l’AS Monaco en 2011, l’oligarque russe Dmitri Rybolovlev n’a pas seulement acheté un club de football. À coups de faveurs et embauches, il a tissé sa toile jusqu’au Palais du prince.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le monde est petit. Surtout à Monaco. Et ça, Dmitri Rybolovlev l’a bien compris. Dans un État grand comme une goutte d’eau qui cultive le secret et l’entre-soi depuis des décennies, le nouvel homme fort de l’AS Monaco s’est appuyé sur le club de football de la principauté, incontournable institution locale, pour tisser sa toile jusqu’aux portes du Palais du prince Albert II.