Primaire: le PS joue sa survie

Par et

Alors que le premier tour du scrutin a lieu ce dimanche 22 janvier, la campagne officielle s'est terminée vendredi soir. Rares sont les candidats à se livrer à quelque pronostic que ce soit, y compris sur la participation. Tour d’horizon des principaux enjeux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Combien de participants ? Et pour quel résultat ? À partir de vendredi soir minuit, la campagne du premier tour de la primaire du PS est officiellement terminée. Les électeurs qui le souhaitent pourront se rendre dimanche dans l’un des 7 530 bureaux de vote mis en place par le parti en France pour départager les sept candidats, Jean-Luc Bennahmias (Front démocrate), Benoît Hamon (PS), Arnaud Montebourg (PS), Vincent Peillon (PS), Sylvia Pinel (PRG), Manuel Valls (PS) et François de Rugy (Parti écologiste). En attendant les résultats, aucun ne se hasarde au moindre pronostic, tant le PS a créé des désillusions profondes parmi sa base électorale durant le quinquennat.