Un haut fonctionnaire forçait des femmes à uriner devant lui : le ministère de la culture au tribunal

Une audience a eu lieu ce vendredi devant le tribunal administratif de Paris pour examiner la responsabilité de l’État dans cette affaire hors norme. Les victimes accusent le ministère d’avoir protégé son agent et d’avoir ignoré de nombreuses alertes.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Lorsque le scandale éclate en novembre 2019, le gouvernement de l’époque fait part de son effroi et jure qu’il va soutenir toutes les victimes. L’affaire, révélée par le Canard enchaîné et Libération, est hors norme. Pendant près de dix ans, Christian N., un haut fonctionnaire du ministère de la culture, faisait passer des entretiens à des femmes et en profitait pour les photographier à leur insu. Surtout, il les intoxiquait afin de les regarder uriner devant lui.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal