Affaire Tapie: un procès peut en cacher un autre

Par

Le procès au cours duquel seront jugés les six protagonistes soupçonnés d’avoir participé à l’arbitrage frauduleux de l’affaire Tapie commence le 11 mars. C’est le même jour que le tribunal de commerce a discrètement choisi pour statuer sur une requête du parquet demandant la liquidation du groupe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l’interminable histoire Tapie, la date du 11 mars va revêtir une forte importance. À cela, il y a une double raison. La première est connue depuis plusieurs mois : c’est ce jour-là que doit commencer le procès au cours duquel seront jugés les six protagonistes soupçonnés d’avoir participé à l’arbitrage frauduleux.