Réunions en non-mixité: l’Unef attaquée, la gauche divisée

Engluée dans une polémique autour de réunions non mixtes, l’organisation étudiante subit une offensive sans précédent. À gauche, ses soutiens politiques historiques sont loin de faire bloc.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux fois piégée, mais toujours pas à terre. La présidente de l’Union nationale des étudiants de France (Unef), Mélanie Luce a enchaîné deux interviewes particulièrement éprouvantes, la première chez Sonia Mabrouk sur Europe 1, mercredi 17 mars, et le lendemain chez Cyril Hanouna, dans l’émission « Touche pas à mon poste », diffusée sur la chaîne C8.