Une première étape pour le projet de loi alimentation

Par
La commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale a adopté vendredi le projet de loi pour une meilleure rémunération des agriculteurs et une alimentation plus saine, avec notamment une obligation de 20% "de bio" dans la restauration collective.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale a adopté vendredi le projet de loi pour une meilleure rémunération des agriculteurs et une alimentation plus saine, avec notamment une obligation de 20% "de bio" dans la restauration collective.