Burn-out, «harcèlement»...: d’anciens salariés de L214 dévoilent l'envers du succès

Par

L’association antispéciste, forte de 48 000 membres et 6 millions d’euros de dons récoltés en 2020, subit le contrecoup d’une croissance météoritique : 12 salariés fin 2015, 74 en 2021. Ses dirigeants admettent n’avoir « pas toujours fait les meilleurs choix ». Deux cas sont soumis aux prud’hommes vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Protection animale, souffrance salariale ? À peine caricaturée, voilà l’accusation portée par plusieurs anciens salariés de L214, cette association devenue célèbre pour ses vidéos coup de poing dénonçant la souffrance animale dans les élevages et les abattoirs.