EDF: le nouveau retard de Flamanville tourne à l’accident industriel

Par

Dans l’urgence, la direction d’EDF a convoqué un conseil d’administration extraordinaire jeudi soir pour faire le point sur l’EPR de Flamanville, dont le chantier risque d'être retardé jusqu’à fin 2022. La filière nucléaire française sombre au moment où le gouvernement veut imposer la désintégration d’EDF pour le réduire à un producteur nucléaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est l’état d’urgence à EDF. Dans la précipitation, la direction du groupe a décidé de convoquer jeudi 20 juin au soir un conseil d’administration extraordinaire. Dans la matinée, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a confirmé qu’EDF devra reprendre immédiatement huit soudures sur l’EPR de Flamanville (Manche).