Le terroriste des Champs-Elysées était obsédé par les policiers

Par

Ayant passé 11 ans en prison pour avoir fait feu sur des policiers, Karim Cheurfi, le terroriste des Champs-Élysées, avait exprimé son désir de tuer des membres des forces de l’ordre ces derniers mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En matière de terrorisme, souvent la petite histoire rejoint la grande. La vendetta personnelle épouse le combat politique et/ou religieux. La carrière délinquante de Karim Cheurfi, l’assassin d’un policier jeudi soir sur les Champs-Élysées, se revendiquant de l’État islamique, était marquée par ses démêlés avec les forces de l’ordre.