Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Par la présente, je souhaite témoigner de faits de viol concernant Damien Abad, député LR de l’Ain, pressenti pour rejoindre le gouvernement, et de facto investi par Renaissance dans l’Ain. » Dans la lettre qu’elle a adressée le 13 mai à l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique, Chloé*, 41 ans, ne cache pas sa démarche : alors que le nom de Damien Abad circule comme potentiel ministre, et qu’il est candidat aux législatives, elle souhaite alerter sur le comportement qu’il aurait eu avec elle.