UMP : l'emprunt caché de 3 millions d'euros

Par et

Mediapart révèle que le président du groupe UMP de l’Assemblée a secrètement « prêté » 3 millions d’euros au parti dirigé par Jean-François Copé, alors qu’il était au bord de la faillite en 2012. Double problème : les députés n’en ont pas été informés, et l’argent provient pour l’essentiel des caisses de l’Assemblée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’audit en cours à l’UMP fait ressortir bien des bizarreries financières. Ainsi au lendemain de la débâcle électorale de 2012, le parti au bord de la faillite a secrètement souscrit un emprunt de 3 millions d’euros auprès du groupe UMP de l’Assemblée nationale, d’après des informations recueillies par Mediapart. L’argent du groupe parlementaire n’est pourtant censé servir qu’au travail… parlementaire !