Départementales : une abstention record, des équilibres stables 

Par et

Le bilan du premier tour des élections départementales ressemble en tous points à celui des élections régionales. Le tiers des Français qui ont voté a majoritairement choisi de reconduire les sortants. La carte des départements devrait donc ressembler dimanche à celle de 2015, majoritairement teintée de bleu et de rose.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Décalque de 2015, les élections départementales confirment l’analyse faite à l’issue du scrutin des régionales dimanche soir : c’est la prime au sortant. La vague est donc plutôt bleue, avec une gauche qui résiste dans sa géographie traditionnelle, le grand quart sud-ouest, en Bretagne, dans l’est de l’Île-de-France et dans quelques cantons des Hauts-de-France.