Le photographe star de « Mimi » Marchand également mis en examen pour corruption

Par et

Mis en cause pour « recel de violation du secret professionnel » dans l’affaire Griveaux, le paparazzi de Bestimage a aussi été mis en examen pour des faits présumés de corruption. Soupçonné d’avoir soudoyé un policier impliqué dans le dossier, il conteste les faits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’étau se resserre encore un peu plus sur les méthodes du groupe Bestimage de la papesse de la presse people « Mimi » Marchand. Le photographe star du groupe, Sébastien Valiela, déjà mis en examen pour « recel de violation du secret professionnel » dans l’affaire Griveaux, l’est aussi pour des faits présumés de « corruption active », a appris Mediapart ce lundi 21 juin.