Le service chômage de La Poste sature, les allocataires désespèrent

Par

La Poste gère l’indemnisation chômage de ses anciens salariés. Le versement des allocations est assuré par un unique service, basé à Nancy. Ses agents sont injoignables et les retards de paiement s’accumulent depuis le début de la crise du Covid.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des heures d’attente au téléphone, à écouter un lancinant message d’accueil. Ou une interminable sonnerie, dans le vide. « Et puis ça raccroche. Et il faut recommencer. » Brigitte, ex-conseillère financière de la Banque postale, décrit « des journées entières » pendue à son portable, « à en devenir malade » .